Shopping d’automne

esprit-shopping

Je vous ai déjà dit que j’adorais faire du shopping ?

Non ?

C’est normal je déteste ça !*

Mais, il y a des moments dans la vie où il faut savoir se rendre à l’évidence.

Le moment où la réplique : « Je n’ai plus rien à me mettre » soupirée haut et fort pour amadouer le portefeuille du Chéri devient : « Bordel, il y a un trou dans le dernier pantalon qu’il me reste !» en est un.

Ce matin, l’évidence est devenue urgence quand, en plus du pantalon troué, je n’ai pas trouvé le moindre pull digne de ce nom dans ma garde robe. Après 2,5 ans de vie au soleil où « automne» est un mot qu’on enseigne à l’école comme ici ornithorynque, c’est normal …mais inconfortable.

J’enfile donc un vieux training rose gardé « au cas où », largue les enfants devant l’école en prenant soin de ne pas sortir de la voiture. Puis, je roule, pied au plancher, jusqu’au magasin qui a l’Esprit suffisamment large pour ne pas me laisser repartir bredouille.

Il ne reste plus qu’à trouver de quoi m’habiller…

Les neurones en ébullition, je pioche dans les rayons.

Après 1 heure de recherche hésitante, j’entre enfin dans une cabine d’essayage avec 5 pulls bien visibles et 4 pantalons cachés sous mon manteau. Parce que, zut à la fin, c’est déjà assez pénible comme ça d’essayer des vêtements alors si, en plus, il faut ressortir pour prendre le reste sous prétexte que quelqu’un (=un homme) a décidé que vous ne pouviez pas entrer dans une cabine avec plus de 5 pièces. Je dis non !

Je tire le rideau qui, évidemment, est plus petit que l’ouverture. Je suis sûre qu’ils le font exprès !

Je m’habille, me déshabille, me rhabille, me déshabille, me rhabille… x9.

-Ça va madame ? Voulez-vous que j’aille chercher une autre taille ?

Mr#*@§!!! Elle ne pouvait pas laisser sa tête en dehors de la cabine pour me dire ça, celle-là ! J’étais presque sur le point d’arriver à fermer ce foutu pantalon.

-Non non, ça va aller. Merci….Grrrrrrrrrr

Après 3 heures de torture, le résultat est plutôt réussi ! Ouf…Et, dire que dans 3 mois, les soldes commencent….

Et vous? Z’aimez vous habiller ?

*ça, je vous l’avais déjà dit en vous racontant ma soirée shopping entre filles

9 commentaires sur “Shopping d’automne”

  1. Ploquette

    Purée on dirait moi (et mes expériences)
    1°) je n’aime pas le shopping
    2°) je déteste ne rentrer qu’avec 5 pièces à essayer
    3°) le rideau est toujours trop petit
    4°) on me demande toujours si j’ai besoin d’aide.

    En tout cas, les efforts ne furent pas vains si tu n’es pas repartie bredouille 🙂

  2. Sophie L

    Non, non et non!!!! Je hais, je déteste le shopping!!!!! J’en viens parfois à envier Eve et sa feuille de vigne…

  3. Oum

    Il fut un temps, que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître
    Oum et le shopping, filaient le grand amour
    Quelques déprimes et une grossesse sont passés par là
    Et c’est en reculant que les magasins elle les visite !

  4. Miss Chocolat

    @Ploquette, @Sophie, @Oum. Merci les filles, je me sens nettement moins seule dans ce monde de shoppineuses.

  5. soso

    Malheureusement pour toi, j’adore ça!!! Au grand désespoir de mon mari et de mes enfants! Donc en général je les fais seule, le matin où pendant 2h je peux me permettre d’admirer, de toucher, d’essayer les vetements sans que personne ne vienne me demnader toutes les 2 secondes si j’ai fini ou pas!!!

  6. Luc

    @Sophie L et les autres, En tant que representant de la gente masculine, je dis VIVE LA FEUILLE DE VIGNE.

  7. Mouchette

    Uniquement sans les enfants, de préférence avec une copine, mais le plus souvent avec chouchou.

    Le plus sympa, y aller avec un couple d’amis, les femmes aux magasins et les mecs à la terrasse du café…bon plan

  8. Mimi

    Seule, toute seule parce qu’il me faut 3h pour me décider, essayer le petit haut avec ce petit bas, non plutôt ce petit haut-ci avec ce bas, mais tout compte fait, ce top irait bien aussi, bon je me décide??? Non, je laisse tout, je fais 10 autres magasins en procédant de la même manière et au final, je retourne au premier magasin!
    Donc, seule, il vaut mieux que j’y aille seule pour épargner les nerfs de mes éventuels accompagnateurs!

  9. Nath

    Et bien, ça me ressemble assez !
    Je déteste ça aussi. En plus, il fait toujours chaud à mourir dans ces fichues cabines ! C’est peut-être pour ça que les rideaux sont toujours plus étroits que l’ouverture, non ?