Vive les voitures d’occasion!


Je vous ai déjà raconté que conduire à l’étranger n’était pas de tout repos. Les choses se compliquent encore lorsque, comme moi, vous êtes l’heureuse propriétaire d’une Fiat Palio Weekend de 10 ans. (Moi non plus, je ne savais pas que ça existait avant d’habiter au Portugal). Autant dire qu’elle est plus proche du cimetière des voitures que de la sortie de la chaîne de production…

Assise au volant de cette boîte de conserve motorisée, je promène Fifi, Fiffille et leurs copains, toute la semaine, entre la maison – l’école- la crèche- le supermarché- le terrain de foot- la pleine de jeu- le docteur- la maison. Comme dit Mr Monchéri : « Pas la peine d’investir dans une voiture, tu ne roules pas assez. ». Mais, s’il est vrai que chaque déplacement pris séparément ne fait que quelques kilomètres, tous les petits trajets cumulés sur une semaine, dont la moitié à allure d’embouteillage, m’obligent à passer plusieurs heures dans cet habitacle sans confort.

Heureusement, conduire une voiture d’occasion présente certains avantages :
1. Pas besoin de la laver régulièrement : propre ou sale, elle est toujours moche.
2. Pas besoin de se fâcher avec les enfants lorsqu’ils laissent leurs miettes de biscuits partout: l’habitacle s’émiette aussi.
3. Pas de risque d’écouter en boucle Henri Dès ou Lorie puisqu’il n’y a pas d’autoradio.

Mais le plus grand bénéfice est certainement celui de découvrir le monde passionnant de la mécanique. Chaque jour, je lève le capot comme une professionnelle pour vérifier le niveau de liquide de refroidissement et d’huile dans le moteur. J’ai appris qu’une voiture dont la batterie coule a peu de chance de démarrer. A force d’expérience, je pars toujours une demi-heure à l’avance car c’est le temps nécessaire pour me rabattre sur un taxi si la totomobile décide de ne pas démarrer.

Il est vrai qu’en temps que conjointe-expatriée, je cumule deux handicaps:
1. Je suis une femme
2. Je ne parle pas couramment la langue du pays.
Lorsque j’arrive chez Norauto et que j’explique, dans un vocabulaire plus qu’approximatif, que ma voiture vient de créer l’option « bain de pieds », que de l’eau jaillit sous mes pédales quand je roule. Même un mécanicien portugais lisboète a du mal à retenir un sourire narquois.

Comme si tout cela ne suffisait pas, toute voiture d’occasion doit passer au contrôle technique ! Pour ça, non plus, il n’y a pas de leçon dans l’Assimil portugais.
Lorsque le contrôleur s’excite en vous faisant de grands gestes et que vous hésitez entre les gros phares, les petits phares, les feux de position, les clignotants, les essuies glaces, vous regrettez vraiment d’avoir acheté cet engin de malheur.
Pire encore, vous vous retrouvez assise dans le dit engin surélevé à passer, avec lui, le test très remuant des amortisseurs. Vous ne pouvez vous empêcher de penser qu’à un moment, le bonhomme a certainement dû mentionner le fait que vous deviez descendre du véhicule….mais vous ne l’avez pas compris et, maintenant, il est trop tard… « Au secours, je veux descendre !»

Bref, quelque soit le pays dans lequel vous habitez, il est plus confortable d’avoir une voiture neuve !

7 commentaires sur “Vive les voitures d’occasion!”

  1. gaetandhont

    Très beau. Tu nous a bien faire rire.
    Il y a des Palio d’occasion ici aussi. Si si, je t’assure :-) C’est quand encore ton anniversaire :-)

  2. Vinciane

    Merci Gaëtan mais, à choisir, je préfère une bonne boîte de pralines ;D !!!

  3. Sylvie

    Merci Vinciane, ça fait un bien fou de pouvoir rire. J’imagine très bien la situation!
    Gros bisous á vous et surtout continue de nous faire rire et sourire.

  4. Anonymous

    Oui, merci de nous faire rire car le rire c’est vraiment du bonheur.
    beijo
    N

  5. Corinne

    Super ce petit texte, il me transporte 5 mois plus tot quand on était dans ta charmante vieille voiture, à nous demander ce qu’il lui arrivait ENCORE!

  6. Papylou

    Il m’avait échappé celui-là. Tant mieux, nous avons bien ri avec Mamynou.
    Il me semblait pourtant t’avoir dit, lors de la panne de batterie, que taper un bon coup dans la carrosserie pouvait aider! En tout cas soulager…
    Une suggestion à faire valoir chez Norauto: prendre l’hélice du radiateur (si, si, il y en a une, même sur la tienne!) et la placer sur le toit avec l’avantage évident de survoler les embouteillages et ces portugais qui sont pires que les italiens au volant pour qui les panneaux routiers sont purement indicatifs. Peut-être que ton invention sera primée avec à la clé… une BMW Z5 ( j’en connais un qui serait content) ou une Audi Q8 flambant neuve (j’en connais une qui serait contente). Mais la dernière n’entrera pas dans le dédale du garage souterrain…

  7. chriss

    Bonjour à vous, c’est drôle, je le confirme, mais, revenons à cette mécanique qui à ‘air de s’acharner contre vous, Ah, ah, ah! la Fiat palio n’est ni meilleure ni pire que d’autres automobiles, j’en possède une depuis bientôt dix ans et sans problème sauf l’entretient courrant. Que vous dire de plus, si ce n’est que la forme générale de cette voiture en vaut une autre, c’est sans importance, ce que l’on demande à une auto, c’est de vous conduire d’un point à un autre sans soucis. Cette voiture est pratique que demander de plus? Un conseil toutefois, évitez, pour l’entretient de passer chez Norauto, feu vert et autres « bidules », ce ne sont que des « pros » d’opérette, tenus à la rentabilité ( les pauvres!), qui ne sont pas de réels professionnels. Un exemple, j’avais besoin de changer des plaquettes de freins à l’avant de ma palio… proposition sans véritable renseignement sur cette voiture…Plaquettes non adaptées car ne correspondant pas au modèle avec ABS, et j’en passe, de plus très cher! Je répare mes voitures moi même et ceci depuis toujours, j’ai un passé de technicien mécanique doublé d’un professorat d’arts plastiques, ce n’est pas incompatible, je sais de quoi je parle en mécanique, oubliez les pauvres acteurs d’opérette et consultez un véritable mécanicien automobile qui saura vous satisfaire pour un prix correct, ça existe. Bien à vous et pas de découragement, la vie est belle et les bagnoles ne sont que des tas de ferraille qui ne peuvent pas remplacer les petites fleurs des champs. Chriss.