Vive les vacances en camping-car!


Avec le retour du soleil se posent les inévitables questions : « Va-t-on partir en vacances cette année de crise ? Où partir? En voiture ou en avion?»

Les mieux organisés auront répondu au trois questions le 1er janvier et décomptent les jours depuis. Pour les indécis qui se laisseraient bien tenter par «un petit voyage à l’aventure dans un camping-car» voici quelques éléments pour les aider à murir leur projet:

1. Si vous souhaitez y consacrer votre seule et unique semaine de vacances de l’année, que votre rêve le plus cher est de vous détendre et de bouquiner… Oubliez cette formule ! Où que vous alliez, il faut avoir minimum 3 semaines de congés : une avant pour évacuer le stress du boulot, une pour vivre l’aventure camping-car et au moins une après pour vous en remettre ! Aussi luxueux que soit votre hôtel sur roues, avec sa TV écran plat, ses sièges en cuir, sa petite salle de bain et sa mini-kitchenette, vous allez vivre dans un espace confiné. Un peu moins si vous prenez la version pour 6 alors que vous n’êtes que 4 mais ça reste plus petit qu’une chambre d’hôtel et ça bouge en plus !

2. Vous imaginez les grands espaces, les beaux paysages et la liberté totale de pouvoir vous y arrêter ?
– Retombez les pieds sur terre et renseignez-vous sur les aires de stationnement pour escargots à moteur dans le pays de destination.
– Demandez-vous, en toute lucidité, si vous êtes vraiment certain de pouvoir fermer l’œil dans un endroit perdu au milieu de nulle part avec pour seule compagnie vos rêves les plus angoissants sur les meurtres en série de campeurs.

3. Vous pensez vous arrêter dans des campings? Si cette approche peut sembler un peu moins téméraire, munissez-vous tout de même d’un guide récent. Il est plus prudent de vous assurer que le camping que vous convoitez est bien ouvert à cette période de l’année, qu’il a de l’eau chaude et des toilettes propres. Parce que, lorsque vous y arriverez de nuit après 3h de routes sinueuses, il n’est pas certain que vous preniez avec humour le petit mot sympathique affiché à la porte vous invitant à revenir un mois plus tard.

Etrangement, 95% des personnes interrogées ont passé au moins une nuit sur une aire de parking d’autoroute entre les vapeurs d’essence et le ronronnement des moteurs….

4. Le camping-car est une formule vacances pleine de surprises. Il révèle les parfums naturels insoupçonnés de votre petite famille. Vous trouverez très vite que le réservoir d’eau est un peu juste pour assurer une douche quotidienne à 4 personnes.

5. Même si vous imaginez dîner chaque soir au resto, emportez avec vous une boîte de ravioli et un kg de pâtes. Car, si vous avez encore les moyens de payer le restaurant à votre famille malgré le prix faramineux de la location de l’engin, il y a peu de chance que vous ayez tous les soirs le courage de chercher le petit resto recommandé par le guide du Routard.

6. Lorsque, réveillé par le doux chant des cigales, après une nuit pas trop mauvaise rangé à côté d’autres familles de nomades comme vous, vous sortirez souhaiter le bonjour à vos voisins. Ne vous étonnez pas que leur unique réponse soit : « Bjour, tu as vidé où ta cassette toi ? » (Cassette=fosse septique)… Ce jour-là, vous regretterez un peu de ne pas avoir opté pour votre deuxième choix de vacances: le club 4 étoiles à Djera…

Si, c’est trop tard et que vous avez déjà réservé, rassurez-vous, il n’y a pas que des mauvais côtés:
– les enfants adorent
– il n’y a rien de tel pour ressouder un couple…hum
– vous aurez des anecdotes à raconter pour le reste de votre vie !

Et vous? Vous préférez jouer le lièvre ou la tortue pendant ces prochaines vacances?

2 commentaires sur “Vive les vacances en camping-car!”

  1. Anonymous

    C est bon, j ai plus envie d y aller!
    Merci de m avoir « calmee »!
    V

  2. himself

    Aurais-tu aussi experimente la pause « petard » de petits cretins locaux qui fument un joint genre « fusee de detresse » juste a cote du Camping Car?