Venez danser près de la rivière

Vous aussi vous en avez marre de toutes ces obligations de super femmes ? Super maman, super épouse, super bouloteuse ?

Si comme moi, vous avez une montagne de linge à repasser, si le tiroir à chaussettes de votre homme est complètement vide et que chaque fois que vous voyez le manteau de votre fille vous vous dites qu’il faudrait vraiment que vous enleviez cette énorme tache de choco, vous avez un peu de mal à vous trouver super… Et pourtant, rien que le fait que toutes ces choses vous tracassent et vous donnent mauvaise conscience prouve que vous êtes une femme super, attentive au bien-être de votre petit monde et tout et tout. Bon d’accord, ça ne diminue pas la pile de linge mais c’est quand même toujours ça de pris !

Et si on laissait tomber tout ça et qu’on partait ensemble au bord de la rivière?

Oh pas n’importe quelle rivière, non, celle où toutes les femmes se retrouvent, celle vers où nous guide la femme sauvage, le Rio Abajo Rio, la rivière sous la rivière, celle qui coule au plus profond de notre identité féminine. La rivière symbolise la capacité à vivre, la capacité à vivre maintenant.

Fermez les yeux est avancez avec moi. Attention ,il y a un escalier. On est dans une grotte éclairée par la chaude lumières de torches. Nous sommes des dizaines de femmes de tous âges, toutes là dépouillées de nos masques. On arrive au bord d’un petit ruisseau, le Rio Abajo Rio et là, on entre dans la ronde formée par d’autres dizaines de femmes de tous âges et on danse en chantant « Rio Abajo Rio, Rio Abadjo Rio…. » On est nues (non, je rigole, ça c’est juste pour faire fantasmer les hommes qui lisent) on est juste parfaitement libres pendant un instant.

Si, vous vous sentez seule devant votre PC, votre planche à repasser ou vos enfants en train de goûter. Fermez les yeux un instant et descendez vers la rivière, la danse ne s’arrête jamais…Rio Abajo Rio…la rivière coule toujours…

(Si je sais où se cache le Rio Abajo Rio, c’est grâce au livre de Clarissa Pinkola Estés : Femmes qui courent avec les loups)

Les petits mots sont ferm�s.