Statut & Co

Chômeuse nostalgique

Ce matin, toute excitée à l’idée de me relancer dans la vie active, j’enfile en vitesse mon tailleur Gucci taille 36**. Je largue Fifi et Fifille à l’école et fonce dans ma toute nouvellement vieille Passat vers mon rendez-vous.

Je tente de contenir le stress qui m’envahit au fur et à mesure que j’entre dans la civilisation. Olivia Ruiz chante, « Elle panique » à la radio…

Avant d’entrer, je vérifie que j’ai bien tous les papiers prouvant que ma disparition des radars économiques depuis 2,5 ans est bien due à un kidnapping perpétré par 2 enfants en bas âges et leur père globe-travailleur.

J’attends mon tour.

Pour éviter à mes jambes de trembler, je reste debout et regarde les offres d’emploi : « Aide ménagère, cuisinière, chauffeur, éducatrice, infirmière» et dire que je suis ici pour changer de vie…

La porte s’ouvre, une employée sans âge et sans dent m’accueille.

L’employée de l’agence pour l’emploi : Je vous écoute Miss Chocolat.

Miss Chocolat:
Je viens m’inscrire comme demandeuse d’emploi.

L’employée : Bon et pourquoi maintenant. C’est quoi ce gouffre dans votre dossier ?

Miss Chocolat:
C’est Lisbonne, le Tage, la mer,…

L’employée : La Baixa, la promenade d’Oeiras, le CCB, les amoreiras, Sintra, les pasteis de Belèm…ouhouhouhouhouhouh…. Vous avez vécu là-bas ? Moi, j’ai jamais osé parce qu’après c’est vraiment trop dur de retrouver du boulot. Je vous inscris dans quelle case ma p’tite dame ?

Miss Chocolat : La case : « Nouveau départ ! »

**Quand on vous dit qu’il ne faut pas croire tout ce qu’on lit sur Internet, c’est vrai !

Z’avez pas envie de chanter vous?

Regardez et écoutez le clip d’Olivia Ruiz : »Elle panique » en cliquant ici alors.

3 commentaires sur “Statut & Co”

  1. electromenagere

    C’est pourquoi je dis : vive le télé travail, surtout à Syracuse dans mon cas !

  2. Gaetan Dhont

    Ton effet « double astérisque » est trop excellent.

    Si ton tombe sur la case départ plutôt que de simplement y passer, tu touches 8000, non ? 🙂

    Bonne m… pour le retour dans la vie active Belge.

  3. Alexandra

    il se peut que dans un an et demi, moi aussi, je puisse à nouveau répondre « employée » plutôt que « autre » à la question « votre activité? ». et là, je m’imagine plutôt la scène de l’entretien d’embauche comme ça : après un RV chez la coiffeuse (qui se serait bien combiné avec mes horaires de maman-taxi ), bien maquillée, bien habillée, pas en retard, bref, je me trouverais en face d’une dame qui me dirait :
    – alors, je m’excuse, madame, je ne suis pas sure d’avoir eu toutes les feuilles de votre CV. cela s’arrête à l’année 2002 …
    – (mon dieu,déjà!) enfin, euh, ça s’arrête euh, j’ai eu trois enfants depuis et comme j’habite à plus de 150 kms de ma famille proche et que mon mari est souvent en voyage d’affaires, euh, j’ai jugé préférable euh de (c’est marrant pourtant dans ma tête mon explication était valable mais là, face à sa tête, plus tellement) …
    – mwouai mwoaui, je vois…
    et là, elle aurait commencé à me parler en articulant exagérément comme à une personne âgée, sourde, qui ne parlerait pas très bien le français :
    – mais tra-vail-ler vous sa-vez tou-jours ce que c’est? avoir un ho-rai-re, des dead-lines, sup-por-ter le stress, pren-dre des i-ni-tiatives, tra-vail-ler sur un o-rdi-na-teur, parce qu’après une coupure de 10 ans, sans travailler ….
    et là, j’aurais répondu
    – vous avez pas lu mon CV? il n’est pas marqué que j’avais gagné à l’euromillions et que j’ai vécu comme résidente permanente dans un club med all inclusive. je n’avais pas UN horaire à gérer mais 4! deadlines, stress, initiatives? vous croyez qu’on peut oublier ces mots-là, quand on doit gérer une famille de 5 personnes. et pour ce qui est de l’ordinateur, je l’utilise quasi tous les jours pour gérer entre autres notre budget, les banques, faire des courriers, …
    mais je pense qu’en réalité, je répondrai :
    – euh ben, oui, euh, je vous remercie de m’avoir reçu, je vais y aller…