Les vacances, ça se prépare…


Je rêve de ce week-end depuis des mois : 3 jours dans un hôtel au bord de la mer!

Mr Monchéri a juré, sous la torture, de préparer tous les repas. C’est mon truc préféré pour me faire inviter au resto. Trois jours sans débarrasser la table, sans préparer à manger, de vraies vacances pour moi aussi, enfin !

Mais tout départ, quelque soit la durée du séjour, nécessite la préparation des bagages et ça, ça en découragerait plus d’une à partir !

Rare sont celles qui sont épaulées dans cette tâche au combien délicate qui consiste à remplir des valises de possibilités. Arriver à prévoir tout ce qui pourrait se passer en quelques jours pour toute une famille dans un endroit où on n’a jamais mis les pieds est un vrai défi.

Depuis une semaine, j’étudie la fiabilité des prévisions météorologiques de 3 sites internet différents et extrapole à la ville de destination le temps qu’il risque de faire. Mais 20 degrés c’est l’équivalent des températures polaires pour Mr Monchéri et des tropiques pour Fifi. Il faut donc emmener les chemises Damart de monsieur et les shorts du petit. Oui mais, si il pleut ? S’il y a du vent ? Si Fifille décide de ne plus aller sur le pot ? S’ils tombent tous les 2 à l’eau ? S’ils se font des bobos? S’ils s’ennuient ? Si et si et si et si……

Est-ce que ça vaut vraiment la peine que je prenne mon bouquin ?

Chaque fois qu’une possibilité germe dans ma tête la semaine avant le départ, je la note sur le dos d’une vieille enveloppe. Au moment du départ, la maison ressemble à un bureau de poste ! Il y en a partout, de la cuisine au garage en passant par les toilettes. Toutes plus ou moins semblables :
– Cerf-volant
– Fermer le gaz
– Culotte de Fifille dans mon sac à main
– Camera
– Chargeur camera
– Cassettes camera
– Sac camera
– Appareil photo
– Maillots de Mr (peu probable qu’il l’utilise mais bon)
– Dessus de Bikini
– Dessous de bikini
– M’épiler le dessous des bras
– M’épiler le maillot
– Et les jambes aussi…(vive le printemps !)
– Bibron poupée
– Ne surtout pas prendre les chaussures de la poupée !
– Recoudre le polaire de Fifi
– Chaussettes Damart
– Calçons Damart
– Crayons à colorier + gomme+ taille crayon+ feuilles pour espérer avoir la paix au resto
– …

J-1, branle-bas de combat.

Je rassemble les enveloppes et pars à la recherche de tout ce qui est inscrit en tirant péniblement sur ma jambe gauche, Fifille y est suspendue.

– Veux lait mãe !
– Le lait ! J’allais oublier le lait ! Vite une enveloppe.

A ces longues listes, j’ajoute le matériel de base : nombre de slips fois nombre de jours pour tout le monde sauf pour Fifille pour qui il faut encore multiplier ce nombre par 5, les brosses à dents,…

Cette fois-ci, je suis vraiment obligée de repasser les tonnes de linge en retard. Les chaussettes de Mr Monchéri doivent forcément être là dedans, depuis des mois…

Les heures passent, le rêve de vacances se fait de plus en plus fort. Pourquoi 3 jours ? 30 serait le minimum pour que je récupère de la préparation des bagages…

Le jour J arrive, nous sommes, enfin, tous les 4 assis dans la voiture. Mon examen de passage commence :
– Dis Chérie, mon rasoir, tu ne l’as pas oublié ? T’as assez de pull pour moi ?
– Mam, t’as pris mon monopoly?
– Veux mon doudou !
– Tu as de l’eau ?
– Livre, mãe
– T’as pas oublié ma DS au moins ?
– C’est quoi l’adresse de l’hôtel que je lance le GPS ?
– … ?????
– Tut,tut, tut,….Le numéro composé n’est plus attribué réessayez dans 3 jours

J’incline le siège et ferme les yeux …ça y est, je suis en vacances !

Et vous? Z’aimez aussi les départs?

2 commentaires sur “Les vacances, ça se prépare…”

  1. Anonymous

    Tellement vrai…nous partons demain…je sais de quoi je parle 😉 Attention, ne pas oublier le Ben U Ron! Valerie

  2. Anonymous

    Ta réson les vacance c’est trop coule!
    Et aussi ton histoire est trop coule.
    De toute façon toute tes histoire sont trop coule!