Dépression post-gâteaux

tarte-citron

Vous connaissez la dépression post-partum? C’est celle qui tombe sur la tête des jeunes mères le troisième jour après l’accouchement. La recherche médicale prétend que c’est la chute d’hormones qui la provoque. On sait toutes que c’est surtout la chute d’heures de sommeil et la sensation d’en avoir pris pour 20ans.

La dépression post-gâteaux, elle, arrive tout aussi brutalement 3 minutes après un goûter trop copieux. La recherche scientifique n’a pas encore déterminé si elle est provoquée par :
1. La chute d’espoir de voir la balance repartir à la baisse
2. La frustration devant le plat vidé de toutes ses gourmandises sucrées
3. L’amoncellement de vaisselle dans la cuisine

Qui a inventé le « goûter fait maison », ce concept débile sensé faire partie de la panoplie de petite maman? J’espère que l’inventrice a fini brulée sur un bûcher et jetée dans une fosse commune ! Non mais franchement, si elle avait, comme tout le monde, été acheter son litre de glace Ola à la superette du coin, nous n’en serions pas là aujourd’hui à croupir dans nos cuisines pour préparer des gâteaux maisons dont nous mangerons, de toute façon, les ¾ toute seule !

De bonne humeur en ce mercredi matin, j’avais décidé de faire honneur à mes invités et aux citrons cueillis dans le jardin d’une copine en me lançant dans l’élaboration d’une tarte aux citrons…

Le génie culinaire m’avait pourtant mise en garde. Il avait, subtilement, fait glisser le presse-agrumes rempli de jus de citron hors du plan de travail pour que je comprenne qu’il valait mieux laisser tomber…. Un désastre ! La cuisine a été déclarée zone sinistrée. Mes chaussures ne s’en sont toujours pas remises…

Mon estomac non plus…Il s’est dissous à la première bouchée de tarte. Il a fallu que j’éponge l’acide à grand renfort de cakes au chocolat, d’où la dépression post-gâteaux qui me ronge depuis…

Et tout ça pourquoi ? Pour entendre Fifi déclarer :
-Dégueux man, t’as pas une glace ?

Non vraiment, c’est tarte la vie de mère parfois…

3 commentaires sur “Dépression post-gâteaux”

  1. Marie

    trop drole !!
    heureusement, moi ils sont encore trop petits pour me balancer ce genre de trucs, mais ca va pas tarder..
    Y’a qu’a voir leur tete boudeuse quand je leur propose une part de mon Bellevue de Felder au chocolat et a la ricotta (tapote sur Google, c’est delicieux et bon pour le regime, sans beurre ni creme !)

    « Naaaaaan »

  2. sobana

    finalement je ne suis pas la seule à finir les 3/4 des gataeux que je confectionne avec tant … d’amoouur…!

  3. Inconditionnelle

    Voilà qui me déculpabilise moi qui ne fais que des gâteaux manqués mais que je mange tout de même également au 3/4.